Fiche de culture : Angraecum didieri

  • type d’orchidée : monopodiale
  • substrat : écorces moyennes, car les racines sont verruqueuses
  • type de pot : serré, plastique non transparent
  • luminosité : éclairage sous turbo néons 2×55 W
  • arrosage : copieux, eau osmosée 3/4 + 1/4 eau du robinet, le substrat ne dessèche pas ; cependant, il a été observé que des boutons latents sembleraient démarrer après une période de sec de 10-15 jours pendant 2 mois
  • hygrométrie : élevée
  • température : 18-20°C hiver, 20-22°C été
  • engrais : engrais commercial dilué de moitié par rapport à la dose prescrite, 2 arrosages sur 3 en été seulement
  • type de floraison : unique
  • durée de floraison : 4 semaines

A noter : son parfum est extrêmement puissant !

Ce contenu a été publié dans Plantes d'intérieur, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Fiche de culture : Angraecum didieri

  1. Lionel Mailles dit :

    Bonjour.
    Merci vivement pour ces indications, vraiment précieuses grâce à leur précision. Pourriez-vous juste affiner deux points, s’il vous plaît?
    – L’éclairage peut-il être naturel (nous sommes dans le Gers, à 200 mètres d’altitude – les coteaux de Gascogne), et alors sous quelles conditions?
    – Qu’entendez-vous par « après une période de sec de 10-15 jours pendant 2 mois »?
    Enfin, dois-je en été laisser cette didieri à l’intérieur, où une clim maintient la T° à environ 21°C pendant la journée, alors que dehors, à l’ombre, elle atteint de 25 à 33°C? Ou pouvons-nous la sortir?
    Merci encore à vous.
    Cordialement.
    Lionel.

  2. Alexandre dit :

    bonjour !
    – l’éclairage peut tout à fait être naturel, étant donné que cette plante pousse sur des branches et pas forcément à la cime des arbres. Puis elle peut très bien se contenter d’une lumière naturelle en France, mais il sera alors indispensable de donner le plus de lumière/clarté possible avec idéalement une serre, au mieux une véranda.
    – cela veut dire que les arrosages seront espacés de 15 jours, pendant une période de 2 mois ; au lieu d’initialement environ toutes les semaines.
    – je ne pense pas que le fait que la température monte soit gênant, juste le fait qu’il faudra adapter le taux d’hygrométrie, et l’aération qui va avec ! Sachant que plus la température monte, plus l’air s’asèche. (http://formation.xpair.com/voirCours/humidite_relative_hygrometrie.htm)
    Au plaisir.
    Alexandre

Laisser un commentaire